Commençons par le commencement

Banned Retro Onyx Wallet Années 50 en Noir

€ 21,95 TTC
Vous cumulez 22 TopPoints à l'achat de cet article.
Dimensions

Affichez les tailles en cm inch

Nos mensurations : Hauteur Largeur Profondeur
One size 11 19 3

Ce sac a été mesuré hors poignée.

Description

Acheter chat en poche ? Ne vous inquiétez pas avec ce portefeuille Onyx des années 50 en noir ! Avec ses petites oreilles et son imprimé en forme de tête de chat, ce portefeuille est décalé et pratique à la fois : tout simplement « adoronronnable » ! Réalisé en similicuir noir et crème de belle qualité solide, ce modèle spacieux est pourvu à l'intérieur d'une poche supplémentaire à fermeture éclair pour la petite monnaie, de quoi mettre 12 cartes et photos d'identité, et 2 compartiments ouverts pour vos tickets ou billets. Avec un bouton pression, votre monnaie sera bien en sécurité ! À commander dès miaou-tenant !

 

  • Portefeuille
  • Similicuir
  • Bouton pression
  • Poche supplémentaire devant
  • Poche à fermeture éclair pour la monnaie
  • Deux poches ouvertes
  • Peut contenir 12 cartes
En savoir plus
  • Envoi gratuit en France et en Belgique 
  • Commandé avant 15h (jours ouvrés), envoi le même jour
  • Toujours la bonne taille grâce à nos conseils uniques !
  • Guides des tailles uniques : toujours la bonne taille
  • Pas satisfaite ? Remboursée !
  • Tout sur notre service de retours
  • Payez en toute sécurité

Soins et matières
  • Cuir synthétique
  • Polyester
  • Polyuréthane
  • Métal commun argenté
  • Doublure en polyester
  • Éviter tout contact avec l'eau/le parfum/les produits d'entretien
Craquez aussi pour :
So Rainy It's Raining Dogs Transparent Dome Umbrella Années 50
Banned Retro Now or Never Polka Purse Années 50 en Crème
Rouge Royale Kitty Cat Tights Années 50 en Noir
Banned Alternative Lizzy The Big Eyed Cat Bag Années 50 en Noir
So Rainy Lady Dot Transparent Dome Umbrella Années 1960 en Noir
So Rainy Bonjour Paris Transparent Dome Umbrella Années 60 en Noir

Il n'y a pas encore d'avis sur cet article

Les dernières merveilles...
Tchat